toppage

Les étapes

btn_home btn_retour

puce-remarquableLa Grande fontaine

Voir sur la carte

Les sites remarquables

Mentionnée dès le Moyen Age quoique beaucoup plus ancienne, la Grande Fontaine est installée sous la dernière arche du pont roman de Dole, dont on aperçoit encore deux arches sur le Doubs. Intra-muros, elle contribua à la résistance de la Ville, lors des sièges de 1479 et 1636.

Il s'agissait d'une fontaine banale : elle appartenait à la Ville, qui devait en assurer l'entretien. L'eau était une denrée précieuse à l'époque, aussi la municipalité se souciait-elle d'en préserver la qualité, y interdisant par exemple le lavage des lessives. Contrairement à ce qu'affirme une légende assez récente, la Grande Fontaine ne fut jamais réservée à l'usage des malades de la lèpre, ceux-ci étant exilés dans une maladrerie située en haut de la Bedugue, à l'orée de la forêt de Chaux.

Le lavoir actuel date du XIXe siècle. L'endroit fut restauré à plusieurs reprises entre 1789 et 1864, date à laquelle la source fut abandonnée. L'orifice supérieur fut clôt d'une dalle en béton armé en 1953. En 1986, la fontaine fut restaurée et l'on rouvrit l'espace laissé libre au niveau des chaussées.

Son décor inspira à l'écrivain Marcel Aymé la mystérieuse rivière de La Sourdine issue d'une sorte de canal souterrain, et jaillissant au grand jour sous la fenêtre des "filles à Tétère".

diaporama
La Grande fontaineLa Grande fontaine