toppage

Les étapes

btn_home btn_retour

La Grande rue

Voir sur la carte

La Grande Rue, dite "grande rue du Bourg" au XVe siècle, se situe en contrebas de la place où se dressait le Parlement de Dole. Elle reliait la place du marché et des halles (actuelle Place Nationale) au pont roman enjambant l'ancien Canal des Tanneurs et le Doubs.

 

Les façades de ses nombreux hôtels particuliers témoignent de l'histoire de la Ville et de l'évolution de son architecture au fil du temps. En 1754, le Conseil de Ville entreprit d'élargir le tracé de la Grande Rue au débouché du pont, si bien que toutes les façades du bas de la rue, à partir du numéro 26, datent du règne de Louis XV. C'est aussi à cette époque que de nouvelles boucheries s'y installèrent, en face du couvent des Dames d'Ounans, aujourd'hui lycée Nodier.


Quelques bâtiments intéressants...

 

  • La maison dite des Templiers, au numéro 35,

  • L'hôtel de Vurry, aux numéros 25 et 27 : l'une des rares demeures que le sac de la Ville en 1636 ait épargnées,

  • L'hôtel de la Veuve Roch, au numéro 40 : façade du début du XVIe siècle,

  • L'hôtel Richardot de Choisey, aux numéros 30 et 32, conçu pour Jean Richardot, aumônier de Charles Quint,

  • L'hôtel au numéro 31 : façade Louis XIV, curieuse niche de style gothique,

  • L'hôtel du sieur Jean-Nicolas de Persan, gentilhomme de la garde écossaise du Roi Louis XV, au numéro 24,

  • L'hôtel du Val d'Esssertenne, au numéro 36, daté de 1744,

  • L'hôtel de Reculot, aux numéros 13 et 15, vendu en 1776 à la Confrérie de la Croix, une association de bienfaisance formée par les notables dolois,

  • L'ancien Hôpital de la Charité, élevé au XVIIIe siècle, aujourd'hui internat du lycée Nodier, au numéro 1,

  • Le Bastion Saint-André, vestige de l'enceinte réalisée par Ambroise Précipiano à partir de 1541, à la demande de Charles Quint.
diaporama
La Grande rueLa Grande rueLa Grande rueLa Grande rue